Konjac : effet de mode ou effets bénéfiques ?

Le glucomane est une fibre extraite du tubercule ou de la racine de l'igname d'éléphant, également connue sous le nom de konjac (Amorphophallus konjac) (Keithley et al., 2013).


Les tubercules sont récoltés au bout de 2 à 3 ans lorsque la teneur en glucomannane a atteint 30 à 50 % (Pegg, 2012). La farine de konjac est utilisée pour fabriquer de la farine ou le konnyaku, une gelée traditionnelle japonaise au goût léger et à la texture élastique (Sharma et al., 2016). Le composant qui donne à la gelée de konjac ses attributs visqueux est appelé gomme de glucomannane (Williams, 2012).


Le konjac est une plante nutritive et est couramment utilisé depuis plusieurs années dans l'industrie agro-alimentaire pour ses propriétés gélifiantes (Khan & Marya, 2019). C’est la gomme de konjac qui est utilisée en conjonction avec le carraghénane dans les gelées de dessert pour donner la texture ferme, mais élastique souhaitée (Pegg, 2012). En tant qu'additif alimentaire, le gomme de Konjac agit comme émulsifiant, épaississant, liant de viande et également activateur de gélification dans de nombreuses applications liées à l'alimentation. Le konjac est utilisé comme aliment et additif alimentaire en Chine et au Japon depuis plus de 1000 ans et il a été introduit dans de nombreux pays asiatiques et européens au cours des quelques décennies (Behera & Ray, 2016).


La fibre de Konjac existe sous différentes formes : farine, gelée, perles de riz, tagliatelles, nouilles (appelées également shiratiki, aliment traditionnel japonais) et lasagnes.


Les nouilles ou autres sont fabriquées en chauffant une solution de glucomannane avec de l'eau de chaux pour former un gel thermiquement stable, qui est ensuite coupé en fines lanières et utilisé comme composant de repas (Pegg, 2012).Ces produits peuvent être utilisés de la même façon que des produits à base de blé. Les produits à base de fibre de konjac sont fins, translucides et gélatineux (Kemp & Daly, 2016).


Composition nutritionnelle du konjac pour 100g =

Kcal : -15

Glucides : 2,2g

Lipides : 0g

Protéines : 0g

Fibres : 2,9g

Sel : 0,01g


Le Konjac est donc très faible en calories et en glucides, ne contient pas de lipides et de protéines, mais apporte des fibres (glucomanne).


La fibre de Konjac, le glucomanne, gonfle au contact de l’eau dans l’estomac, donnant ainsi un effet rassasiant. Au sein de la famille des fibres alimentaires, cette substance présente l’un des poids moléculaires les plus importants et l’une des viscosités les plus élevées.Ce sont ces caractéristiques qui confèrent au glucomane ses nombreux effets bénéfiques au sein de l’organisme. Sa structure lui permet notamment d’augmenter l’effet de satiété.


Des études restent encore à faire sur le konjac, mais ce dernier aurait un effet bénéfique sur les concentrations plasmatiques de lipides et de glucose, le poids corporel et la tension artérielle (Nitesh Sood et al, 2013). Toutefois, il y aurait quelques précautions à prendre afin d'éviter la survenue d’effets secondaires, car un excès de konjac peut-être responsable d’effets indésirables tels que des flatulences, des selles molles et une sensation de trop-plein.



11 vues0 commentaire